STG & ODS

On parle toujours de STG et ODS dans les archis BI, alors quel est le rôle de ces deux phases dans une archi BI ?

–          STG (Staging Area) : est un ensemble de tables qui représentent une copie conforme de la source de données et qui sont purgées à chaque exécution de l’ETL : c’est une zone d’attente, une « salle d’embarquement » avant la phase ODS ; c’est dans ces tables qu’on peut trouver des données dans des formats bizarres.

–          ODS (Operating Data Store) : est le lieu où vont être effectuées les transformations, les croisements, …etc ; avant l’alimentation du datawarehouse et qui utilise comme source le STG.

Staging Area et ODS n’ont qu’un rôle de passage et de transformation dans une architecture décisionnelle.

En aucun cas ils ne doivent servir de source pour du reporting par exemple ! Ce ne sont pas dans ces endroits que se trouvent les données consolidées et historisées !

STG n’est pas forcément indispensable : ça peut éventuellement être supprimé ; dans ce cas on insère directement les données dans l’ODS. Mais pour, des raisons d’exploitation , ça peut nous servir à superviser les dernières données insérées avant la prochaine exécution de l’ETL et de reprendre rapidement les traitements si un problème de qualité de données apparaît.

Les tables STG et ODS peuvent être regroupées dans la même base de données, aussi bien dans des bases de données différentes.

 

Leave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *